Cabinet dentaire

Zoom sur le kératocône – Planete sante

Zoom sur le kératocône – Planete sante – Nouvelle mise à jour 2023

Nous sommes un petit groupe de professionnels dentaires passionnés qui écrivons des articles pour le public depuis plus de 10 ans. Notre mission est de fournir des informations précises et à jour sur la santé bucco-dentaire afin que les gens puissent prendre des décisions éclairées concernant leurs soins dentaires.
Nous savons qu’une excellente santé bucco-dentaire est essentielle pour la santé et le bien-être en général, et nous nous engageons à aider nos lecteurs à atteindre et à maintenir des dents et des gencives saines.

Cette maladie non inflammatoire, qui touche le plus souvent les deux yeux, apparaît généralement à l’adolescence. Puis, entre 20 et 30 ans, elle évolue avant de se stabiliser. Outre les personnes qui ont des prédispositions génétiques, cette pathologie affecte souvent des jeunes qui souffrent d’allergies oculaires. La cornée étant fragile, le fait de se frotter les yeux favorise le développement du kératocône.

Symptômes

Au début, l’affection se manifeste par une grande sensibilité à la lumière, ainsi que par une vision floue et surtout déformée (astigmatisme). Ce sont souvent les opticien-ne-s qui constatent que le trouble s’accentue et envoient leurs clients et clientes chez un ou une ophtalmologue. À mesure que le kératocône évolue, l’astigmatisme augmente, ainsi que la myopie (difficulté à voir de loin). Aux stades avancés, il arrive que la cornée s’amincisse tellement que des cicatrices s’y forment, troublant encore plus la vue. Le kératocône entraîne donc une perte de la vision mais il ne mène pas à la cécité.

Traitement

Le traitement passe par le port de lunettes, puis de lentilles de contact, d’abord souples et ensuite rigides. À celles et ceux qui ne les tolèrent pas ou qui voient toujours aussi mal, les ophtalmologues proposent une greffe lamellaire (partielle) ou transfixiante (totale) de la cornée. Dans certains cas, il est possible de remplacer la transplantation par la pose d’anneaux intracornéens. Quand il est léger ou modéré, le kératocône évolutif peut aussi bénéficier du traitement par cross-linking qui associe une irradiation par UVA (rayonnement ultraviolet A) à une instillation de collyres de vitamine B2. Cette technique rigidifie la cornée et ralentit ou stoppe la progression du kératocône.

­­­­________

Lire plus d’articles connexes Zoom sur le kératocône – Planete sante dans la même catégorie

Nous sommes un petit groupe de passionnés qui écrivons des articles dentaires depuis quelques années. Nous croyons qu’une bonne santé bucco-dentaire est la clé d’une vie heureuse et saine. Notre objectif est de fournir des informations précises et à jour sur tous les aspects de la dentisterie afin que nos lecteurs puissent prendre des décisions éclairées concernant leur santé bucco-dentaire.
Nous savons que le choix d’un dentiste ou d’un traitement dentaire peut être écrasant, mais nous espérons que nos articles contribueront à rendre le processus un peu plus facile.
Catégories principales

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Back to top button