Cabinet dentaire

Système nerveux : organes, rôle, examen, maladies courantes

Système nerveux : organes, rôle, examen, maladies courantes – Nouvelle mise à jour 2023

Nous sommes un petit groupe de professionnels dentaires passionnés qui écrivons des articles pour le public depuis plus de 10 ans. Notre mission est de fournir des informations précises et à jour sur la santé bucco-dentaire afin que les gens puissent prendre des décisions éclairées concernant leurs soins dentaires.
Nous savons qu’une excellente santé bucco-dentaire est essentielle pour la santé et le bien-être en général, et nous nous engageons à aider nos lecteurs à atteindre et à maintenir des dents et des gencives saines.

Le système nerveux, ou système neuronal, est certainement le système le plus complexe de notre organisme. Il est chargé de coordonner les actions de notre corps avec l’environnement extérieur et d’assurer la communication entre les différentes parties du corps. Comment fonctionne-t-il ? Quelles maladies peuvent entamer son fonctionnement ? On fait le point.

Définition : qu’est-ce que le système nerveux ?

Le système nerveux commande l’ensemble des organes du corps humain. Il est composé du cerveau, du tronc cérébral, du cervelet, de la moelle épinière et des nerfs optiques qui composent le système nerveux central et d’un réseau de nerfs parcourant tout l’organisme, ou système nerveux périphérique.

Concrètement, il reçoit des informations provenant des organes sensoriels par le biais des nerfs, puis transmet ces informations par l’intermédiaire de la moelle épinière, et les traite dans le cerveau. Il contrôle ainsi les mouvements de nos muscles, mais aussi des mouvements internes, comme la dilatation des vaisseaux sanguins, grâce à l’envoi de signaux ultra-rapides, électriques et chimiques. 

Qu’est-ce que le système nerveux central ?

Le système nerveux central (SNC) comprend l’encéphale (cerveau, cervelet et tronc cérébral) et la moelle épinière. Ces organes analysent et interprètent les informations sensorielles, les pensées et les émotions pour donner des commandes motrices.

L’encéphale contrôle en effet la plupart des fonctions du corps : la perception, les mouvements, les sensations, les pensées, la parole et la mémoire. La moelle épinière, elle, se rattache à l’encéphale au niveau du tronc cérébral. Elle est protégée par les vertèbres, qui forment la colonne vertébrale. Plusieurs nerfs partent ensuite de la moelle épinière pour innerver les deux côtés du corps. 

Qu’est-ce que le système nerveux périphérique ?

Le système nerveux périphérique (SNP) comprend les nerfs crâniens, les racines nerveuses, et les nerfs rachidiens, issus de la moelle épinière. Il permet au système nerveux central de communiquer avec le monde extérieur et le milieu intérieur. Autrement dit, il conduit les informations issues des récepteurs périphériques de la sensibilité ou de la douleur jusqu’au système nerveux central et transmet ainsi les ordres moteurs émis par les centres nerveux aux muscles et aux organes. Deux systèmes lui permettent d’accomplir ces missions :

  • le système nerveux somatique, qui dirige les mouvements volontaires du corps, comme la marche, 
  • et le système nerveux autonome, aussi appelé système nerveux involontaire ou végétatif, qui dirige les fonctions involontaires du corps. Il assure notamment le fonctionnement des organes profonds (cœur, poumons, intestins, estomac, etc) et commande par exemple la régulation cardiaque ou la pression artérielle.

À noter : le système nerveux autonome se divise également en deux systèmes aux activités contraires : le système nerveux sympathique (qui prépare le corps à des situations exigeant de la force et une perception accrue, ou qui impliquent la peur, la colère, l’excitation ou la gêne) et le système nerveux parasympathique (qui a un effet apaisant sur le corps et permet au métabolisme de ralentir afin de préserver l’énergie : la fréquence cardiaque et la respiration reviennent à la normale, les pupilles rétrécissent, etc).

Schéma du système nerveux

Schéma du système nerveux

© Société canadienne du cancer

Quel est le rôle du système nerveux ?

Comme indiqué précédemment, le système nerveux :

  • coordonne les mouvements musculaires et le fonctionnement des organes (il analyse les différents messages nerveux reçus par les organes et les transmettent aux muscles par l’intermédiaire des nerfs) ; 
  • véhicule les informations sensorielles (visuelles, auditives, gustatives, etc) et sensitives (chaud, froid, douleur, vibration, etc),
  • régule les émotions et l’intellect.

Quelles sont les maladies courantes du système nerveux ?

Les atteintes du système nerveux central

Les atteintes du système nerveux central sont plus fréquentes que celles du système nerveux périphérique. Parmi les dysfonctionnements les plus courants, on note : 

Plusieurs maladies chroniques l’affecter : 

  • l’épilepsie,
  • les tumeurs cérébrales, 
  • la sclérose en plaques,
  • les maladies neuro-dégénératives, comme la maladie d’Alzheimer ou la maladie de Parkinson,

Les atteintes du système nerveux périphérique

Les maladies du système périphérique sont également fréquentes, mais plus difficiles à prendre en charge. On recense par exemple : 

  • les atteintes du système périphérique par compression, comme la compression du canal carpien,
  • le syndrome de Guillain-Barré,
  • la myasthénie.

La maladie de Charcot, quant à elle, impacte à la fois le système nerveux central et le système nerveux périphérique.

Examen : comme détecter les anomalies du système nerveux ?

Le diagnostic des anomalies du système nerveux passe par des examens d’imagerie morphologiques, principalement une IRM (cérébrale ou médullaire) ou un scanner. Il existe également une technique d’imagerie métabolique, le pet-scan, qui permet de qualifier le fonctionnement cérébral, par exemple l’hypofonctionnement de certaines régions du cerveau. 

D’autres examens peuvent être réalisés en fonction des situations :

  • Un électroencéphalogramme (EEG), pour mesurer l’activité électrique du cerveau.
  • Une ponction lombaire, pour chercher des signes d’inflammation ou d’infection du système nerveux central. 
  • Un électroneuromyogramme (ENMG), aussi appelé électromyogramme, qui permet d’évaluer l’état du système nerveux périphérique en mesurant la conduite du signal électrique dans les nerfs.

Quel professionnel pour les prendre en charge ?

Les médecins spécialistes du système nerveux sont les neurologues – et non les psychiatres, qui prennent en charge les troubles psychiatriques. Généralistes ou spécialistes, les neurologues exercent en libéral ou dans des structures de soins classiques (hôpitaux, cliniques, etc). Ils peuvent travailler de concert avec des gériatres, des psychiatres, etc en fonction de la pathologie impliquée. 

Lire plus d’articles connexes Système nerveux : organes, rôle, examen, maladies courantes dans la même catégorie

Nous sommes un petit groupe de passionnés qui écrivons des articles dentaires depuis quelques années. Nous croyons qu’une bonne santé bucco-dentaire est la clé d’une vie heureuse et saine. Notre objectif est de fournir des informations précises et à jour sur tous les aspects de la dentisterie afin que nos lecteurs puissent prendre des décisions éclairées concernant leur santé bucco-dentaire.
Nous savons que le choix d’un dentiste ou d’un traitement dentaire peut être écrasant, mais nous espérons que nos articles contribueront à rendre le processus un peu plus facile.
Catégories principales

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Back to top button