Cabinet dentaire

repenser des villes plus perméables ?

repenser des villes plus perméables ? – Nouvelle mise à jour 2023

Nous sommes un petit groupe de professionnels dentaires passionnés qui écrivons des articles pour le public depuis plus de 10 ans. Notre mission est de fournir des informations précises et à jour sur la santé bucco-dentaire afin que les gens puissent prendre des décisions éclairées concernant leurs soins dentaires.
Nous savons qu’une excellente santé bucco-dentaire est essentielle pour la santé et le bien-être en général, et nous nous engageons à aider nos lecteurs à atteindre et à maintenir des dents et des gencives saines.

Le pourcentage de population mondiale vivant dans les villes ne cesse d’augmenter: de 30% en 1950, le pourcentage a grimpé jusqu’à 55% en moins de 70 ans, et on s’attend à 68% en 2050. Cette concentration de personnes et de l’activité (Le terme d’activité peut désigner une profession.) économique rend la ville (Une ville est une unité urbaine (un « établissement humain » pour…) particulièrement vulnérable à l’intensification des risques liées au dérèglement climatique comme les canicules ou les inondations. Le risque d’inondation (Le terme inondation fait traditionnellement référence au débordement d’un cours d’eau qui…) des zones urbanisées est aussi accru par l’imperméabilisation des sols qui génère des ruissellements urbains et augmente les vitesses d’écoulement de l’eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les…). Les évènements récents en Belgique et en Allemagne à l’été 2021 et la crue de la Seine en juin 2016 nous ont rappelé que ces évènements, pourtant à faible probabilité (La probabilité (du latin probabilitas) est une évaluation du caractère probable d’un…) d’occurrence, peuvent se produire même pendant les saisons “chaudes”.

AdobeStock 222336706 0 itok sRIXcES6
Inondation hypothétique d’eau à Madrid due au réchauffement climatique (Le réchauffement climatique, également appelé réchauffement planétaire, ou…).
© Adobe stock

Réduire le ruissellement urbain dépend de l’équilibre entre le flux (Le mot flux (du latin fluxus, écoulement) désigne en général un ensemble d’éléments…) d’eau issu des précipitations, le flux d’eau qui peut être évacué par les réseaux d’assainissement (L’assainissement est un processus par lequel des personnes peuvent vivre dans un…), et le volume (Le volume, en sciences physiques ou mathématiques, est une grandeur qui mesure l’extension…) d’eau que l’on peut stocker temporairement. Le principal levier semble aujourd’hui être la capacité de stockage de l’eau en période de précipitation (En météorologie, le terme précipitation désigne des cristaux de glace ou des…). Le stockage “naturel” dans le sol consiste à favoriser l’infiltration de l’eau en redonnant aux surfaces urbaines une plus grande perméabilité. En ce sens (SENS (Strategies for Engineered Negligible Senescence) est un projet scientifique qui a pour but…), la végétalisation des espaces urbains en est une des mesures phare: en plus d’avoir un effet atténuateur sur les canicules, elle facilite l’infiltration de l’eau dans le sol et donc le stockage. Mais beaucoup de connaissances restent encore à acquérir en ingénierie (L’ingénierie désigne l’ensemble des fonctions allant de la conception et des études à la…) écologique: les impacts constatés à petite échelle le sont-ils à des échelles plus grandes ? Quelle localisation et quelle forme de ces espaces végétalisés (murs, toitures, etc.) ? Quelles espèces utiliser (résistance, efficacité, entretien, etc.) ? Pourra-t-on irriguer ces espaces végétalisés alors que la ressource en eau en milieu urbain est également fortement impactée par le dérèglement climatique ?

En France, les tests de ces mesures se limitent aujourd’hui à des aménagements d’éco-quartiers mais des projets à plus grandes échelles voient aussi le jour (Le jour ou la journée est l’intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c’est la…), comme la transformation de grandes métropoles chinoises en “villes éponges”. Des politiques d’aménagement du territoire (La notion de territoire a pris une importance croissante en géographie et notamment en…) sont nécessaires pour mettre en place ces solutions. Les limites de gestion du ruissellement en zone urbaine peuvent cependant encore être repoussées par certaines avancées scientifiques.

Des études montrent que la ville ne fait pas que subir le climat (Le climat correspond à la distribution statistique des conditions atmosphériques dans une…), elle peut aussi le modifier, en impactant la distribution, l’occurrence et la quantité (La quantité est un terme générique de la métrologie (compte, montant) ; un scalaire,…) de la pluie (La pluie désigne généralement une précipitation d’eau à l’état…). Tenir compte de ces impacts nécessite de développer des modèles capables de représenter les interactions entre la ville et le climat. La ville, de par sa concentration de population, offre aussi des opportunités de collecte d’informations nouvelles comme l’estimation des précipitations à partir d’ondes (Une onde est la propagation d’une perturbation produisant sur son passage une variation réversible…) de réseaux de communication (La communication concerne aussi bien l’homme (communication intra-psychique, interpersonnelle,…) cellulaire. Les signaux micro-ondes transmis d’une tour de téléphonie mobile (La téléphonie mobile désigne toute l’infrastructure de télécommunication permettant d’utiliser…) à l’autre sont affectés par les conditions atmosphériques, notamment le brouillard (Le brouillard est le phénomène météorologique constitué d’un amas…), la vapeur () d’eau et, surtout, la pluie. En mesurant les changements de qualité des signaux à une tour de réception, il est possible d’estimer la pluviométrie moyenne (La moyenne est une mesure statistique caractérisant les éléments d’un ensemble de…) le long du chemin entre les tours.

Autrices et auteurs:
Ludovic Oudin est maitre de conférence au laboratoire Milieux environnementaux, transferts et interactions dans les hydrosystèmes et les sols (METIS)
Morgane Lalonde est doctorante au laboratoire Milieux environnementaux, transferts et interactions dans les hydrosystèmes et les sols (METIS)

Cet article vous a plu ? Vous souhaitez nous soutenir ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis et/ou commentez-le, ceci nous encouragera à publier davantage de sujets similaires !

Lire plus d’articles connexes repenser des villes plus perméables ? dans la même catégorie

Nous sommes un petit groupe de passionnés qui écrivons des articles dentaires depuis quelques années. Nous croyons qu’une bonne santé bucco-dentaire est la clé d’une vie heureuse et saine. Notre objectif est de fournir des informations précises et à jour sur tous les aspects de la dentisterie afin que nos lecteurs puissent prendre des décisions éclairées concernant leur santé bucco-dentaire.
Nous savons que le choix d’un dentiste ou d’un traitement dentaire peut être écrasant, mais nous espérons que nos articles contribueront à rendre le processus un peu plus facile.
Catégories principales

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Back to top button