Cabinet dentaire

quels sont ses bienfaits ?

quels sont ses bienfaits ? – Nouvelle mise à jour 2023

Nous sommes un petit groupe de professionnels dentaires passionnés qui écrivons des articles pour le public depuis plus de 10 ans. Notre mission est de fournir des informations précises et à jour sur la santé bucco-dentaire afin que les gens puissent prendre des décisions éclairées concernant leurs soins dentaires.
Nous savons qu’une excellente santé bucco-dentaire est essentielle pour la santé et le bien-être en général, et nous nous engageons à aider nos lecteurs à atteindre et à maintenir des dents et des gencives saines.

L’huile essentielle de ravintsara est utilisée comme antiviral, analgésique et relaxant. Existe-t-il des preuves de ses propriétés ? Découvrez-le ci-dessous.

Huile essentielle de ravintsara : quels sont ses bienfaits ?

Dernière mise à jour : 11 octobre, 2022

L’huile essentielle de ravintsara est un produit obtenu à partir du camphrier de Madagascar (Cinnamomum camphora cinéole chémotype). On estime que cette huile a été exploitée pour la première fois en 1775 par le chimiste et pharmacien Antoine Baumé. Cependant, ses propriétés médicinales n’ont commencé à être évaluées qu’au siècle dernier.

Aujourd’hui, elle est appréciée pour ses capacités calmantes, antioxydantes, anti-inflammatoires et antivirales. Une étude publiée dans la revue Molecules précise qu’elle a des applications cosmétiques, industrielles et pharmaceutiques. De plus, elle a traditionnellement été utilisée à des fins spirituelles et religieuses. Poursuivez donc votre lecture pour en savoir plus.

Utilisations et bienfaits de l’huile essentielle de ravintsara

Contrairement aux idées reçues, le ravintsara (Cinnamomum camphora cinéole chémotype) n’est pas originaire de l’île de Madagascar. Ce camphrier – membre de la famille des Lauracées – vient en fait d’Asie, de pays comme l’Inde, la Chine et la Corée du Sud.

Même ainsi, les données historiques indiquent qu’il a été introduit à Madagascar au 17ème siècle. Depuis, sa culture s’est répandue et s’est popularisée au point d’être connue sous le nom de “camphrier de Madagascar”. L’huile essentielle de cet arbre est obtenue en grande partie à partir de ses feuilles, par un processus d’entraînement dans un courant de vapeur.

Ses principaux composants sont le 1,8 cinéol, l’alpha-pinène et l’alpha-terpinène, qui lui confèrent des qualités antiseptiques, antivirales et antioxydantes. En raison de ses nombreuses utilisations en médecine alternative, certains l’appellent “l’huile qui guérit tout”.

Mais est-elle aussi efficace qu’on le dit ? Examinons de plus près ses potentiels bienfaits.

Adjuvant contre les infections

L’un des principaux bienfaits de l’huile essentielle de ravintsara est lié à son potentiel antiviral. En particulier, cette huile est utilisée comme adjuvant pour réduire les symptômes de la grippe, du rhume et d’autres infections virales qui affectent les voies respiratoires supérieures.

Cependant, les preuves cliniques de ces effets font défaut.

Malgré tout, une étude de la revue Molecules indique qu’elle possède des qualités antimicrobiennes et antifongiques qui pourraient être utiles contre les infections cutanées et pulmonaires. Plus précisément, il a été déterminé qu’elle agit efficacement contre la bactérie Serratia marcescens et les champignons Aspergillus niger et Aspergillus fumigatus.

L’utilisation traditionnelle d’huile essentielle pour lutter contre la grippe et le rhume n’est pas étayée par les études scientifiques actuelles.

Diminution de la douleur et de l’inflammation

En médecine traditionnelle, cette variété d’huile essentielle est utilisée comme remède contre les douleurs musculaires, la migraine, les douleurs neuropathiques, entre autres. La raison ? Ses composés volatils détendent le système nerveux et procurent une sensation de soulagement. De plus, elle a un effet anti-inflammatoire.

Une étude animale rapportée sur Indian Journal of Pharmaceutical Sciences a mis en évidence le potentiel de cette huile pour lutter contre la migraine. En effet, le résultat a montré que les constituants aident à inhiber la production d’oxyde nitrique et la réponse inflammatoire neurogène, impliquée dans cette maladie.

Pendant ce temps, la recherche partagée sur Journal of Ethnopharmacology soutient ses effets anti-inflammatoires. L’un de ses composés actifs, le bornéol, est à l’origine de cette propriété.

En effet, on pense que cette huile a le potentiel d’apaiser les affections cutanées inflammatoires. Cependant, d’autres études sont nécessaires pour le confirmer.

Soulagement du stress et stimulation de la mémoire

En aromathérapie, l’huile essentielle de ravintsara est utilisée pour détendre le système nerveux et atténuer les symptômes du stress. En fait, des données anecdotiques associent son utilisation à la stimulation de la concentration et de la mémoire. Toutefois, il n’y a aucune preuve scientifique pour le prouver.

Insecticide

L’une des utilisations domestiques les plus importantes de cette huile essentielle est son utilisation en tant qu’insecticide. Traditionnellement, elle était utilisée pour chasser les insectes communs dans la maison, tels que les puces, les fourmis et les acariens.

De plus, une étude publiée sur International Journal of Molecular Sciences rapporte que les composés de cette huile sont une ressource naturelle pour la gestion des insectes, comme le tribolium rouge de la farine (Tribolium castaneum Herbst) et le coléoptère de la cigarette (Lasioderma serricorne Fabricius), présents dans des produits stockés.

Les précautions à prendre lors de l’utilisation de l’huile essentielle de Ravintsara

L’huile essentielle de ravintsara doit être utilisée en usage externe uniquement, soit par diffuseur, soit par voie topique, en association avec une huile végétale. Son ingestion peut être toxique. Les symptômes d’empoisonnement vont des étourdissements et des nausées aux maux de tête, à la confusion et à l’irritabilité.

En général, il est considéré comme sûr pour la plupart des gens. Cependant, il est à éviter dans les cas suivants :

  • Enfants de moins de 2 ans.
  • À propos des plaies ouvertes.
  • Les personnes atteintes de maladies du foie.
  • Femmes enceintes ou allaitantes.
  • Les patients atteints de maladies telles que la maladie de Parkinson ou l’épilepsie.
L’huile essentielle de ravintsara est contre-indiquée lors d’une crise d’épilepsie, en raison de sa capacité à altérer le fonctionnement neuronal.

Comment l’huile essentielle de ravintsara est-elle utilisée ?

Typiquement, cette huile est utilisée pour l’aromathérapie dans un diffuseur d’arômes. 15 ou 20 gouttes du produit sont appliquées, seules ou combinées avec des huiles d’agrumes, comme le citron, le pamplemousse ou l’orange.

L’idéal est de diffuser l’arôme pendant environ 30 minutes. Ceci est utile pour calmer les symptômes respiratoires et le stress.

Cependant, pour un usage topique, il doit être associé à une huile végétale (noix de coco, lavande, amande ou olive). Plus précisément, 4 gouttes d’huile sont ajoutées à une cuillère à soupe (15 ml) de l’huile de base choisie. Ceci est généralement appliqué à des zones telles que le cou, les poignets et la poitrine. Il peut être utilisé 2 ou 3 fois par jour.

Pour les cas d’insomnie, de stress, d’anxiété ou de tout manque de contrôle émotionnel, elle peut être associée à de l’huile de lavande plus une huile végétale. Idéalement, ajoutez des proportions de 5 gouttes de chaque huile essentielle pour 15 millilitres d’huile de base.

Si le but est de réduire les douleurs musculaires ou articulaires, il suffit d’ajouter 5 gouttes du produit à une cuillère à soupe d’huile d’arnica. Ceci est appliqué au moyen de massages dans les zones souhaitées.

Que faut-il retenir sur cette huile ?

L’huile essentielle de ravintsara est utilisée en médecine traditionnelle pour ses qualités immunomodulatrices, antioxydantes, antivirales et antalgiques. C’est généralement un complément contre les infections respiratoires et cutanées. De plus, il aide à soulager les maux musculaires.

Dans tous les cas, les preuves sur ses propriétés restent limitées. Pour l’instant, les études ont été faites principalement in vitro et chez l’animal.

Par conséquent, une utilisation prudente est suggérée comme remède à usage externe. Il ne doit pas être ingéré car il provoque une intoxication.

Cela pourrait vous intéresser …

Lire plus d'articles connexes quels sont ses bienfaits ? dans la même catégorie

Nous sommes un petit groupe de passionnés qui écrivons des articles dentaires depuis quelques années. Nous croyons qu'une bonne santé bucco-dentaire est la clé d'une vie heureuse et saine. Notre objectif est de fournir des informations précises et à jour sur tous les aspects de la dentisterie afin que nos lecteurs puissent prendre des décisions éclairées concernant leur santé bucco-dentaire.
Nous savons que le choix d'un dentiste ou d'un traitement dentaire peut être écrasant, mais nous espérons que nos articles contribueront à rendre le processus un peu plus facile.
Catégories principales

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Back to top button