Cabinet dentaire

Pose d’un implant dentaire : le déroulement de la procédure

Pose d’un implant dentaire : le déroulement de la procédure – Nouvelle mise à jour 2023

Nous sommes un petit groupe de professionnels dentaires passionnés qui écrivons des articles pour le public depuis plus de 10 ans. Notre mission est de fournir des informations précises et à jour sur la santé bucco-dentaire afin que les gens puissent prendre des décisions éclairées concernant leurs soins dentaires.
Nous savons qu’une excellente santé bucco-dentaire est essentielle pour la santé et le bien-être en général, et nous nous engageons à aider nos lecteurs à atteindre et à maintenir des dents et des gencives saines.

article trait

Vous connaissez sûrement ce vieil adage d’Alphonse Lamartine : « Un seul être vous manque, et tout est dépeuplé ». Il en est de même pour vos dents ! En effet, il suffit d’une dent en moins pour subir un certain nombre de désagréments, comme une usure prématurée des dents. Pour remédier à cette perte, la pose d’un implant dentaire est une solution efficace, pratiquée en chirurgie dentaire, afin de remplacer artificiellement la dent manquante.  

Qu’est-ce qu’un implant dentaire ? 

Avant de vous parler de l’implant, rappelons comment est faite une dent naturelle. En effet, elle est composée en deux éléments, la : 

  • couronne, cette partie blanche visible en surface ; 
  • racine, qui s’occupe de fixer la couronne sur la mâchoire. 

Lorsque vous perdez une dent, vous risquez, à moyen terme, une désorganisation de l’occlusion, des douleurs articulaires à la mâchoire ou encore une capacité à mastiquer amoindrie, des mouvements des dentes voisines ou antagonistes. 

Ainsi, lorsqu’une dent est extraite ou si la couronne et la racine ont subi des dégâts irrémédiables, il faut rapidement la remplacer.  

C’est là qu’intervient l’implant dentaire. C’est une racine artificielle, qui se présente sous la forme d’une vis en titane qu’on place dans l’os alvéolaire (il entoure et maintient la dent sur l’arcade maxillaire). 

Cette procédure est proposée par votre chirurgien-dentiste dans le cas où la racine ne peut pas être sauvée.  

Enfin, l’implant dentaire a un avantage certain, puisqu’il laisse les dents voisines intactes, contrairement au bridge. 

À quel moment faut-il poser l’implant dentaire ? 

Logiquement, la pose d’un implant se fait quelques mois après l’extraction d’une dent

En effet, il faut compter une période de cicatrisation osseuse de 4 mois avant d’entamer la procédure de remplacement. 

Cela dit, il existe des cas de figure où la pose peut se faire immédiatement après l’extraction. 

Pose d’un implant dentaire : le déroulement de la procédure 

La pose d’un implant dentaire est une intervention importante, qui comporte différentes étapes.  

L’examen 

Avant de subir une opération, un examen clinique et médical est nécessaire.  

En effet, il faudra faire : 

  • des empreintes dentaires ; 
  • un scanner. 

Ces examens permettent d’établir un plan de traitement adapté à votre mâchoire. C’est pourquoi votre chirurgien-dentiste doit connaître la densité et le volume osseux disponibles. 

L’implant est alors réalisé pour s’imbriquer parfaitement dans votre bouche, sans causer de problèmes aux dents voisines.  

L’intervention 

La pose de l’implant dentaire est une véritable opération qui se déroule sous anesthésie locale. 

Le chirurgien s’occupe d’inciser la gencive et de dégager la voie pour atteindre le site osseux. Il pratique alors un forage dans l’os de la mâchoire, afin d’y visser l’implant

Une fois qu’il est placé, il existe deux techniques de fermeture : 

  1. La technique en deux temps : une vis de couverture est posée sur l’implant, pour permettre une cicatrisation optimale de la gencive. Elle est alors suturée et l’implant quant à lui est complètement inclus dans la gencive. Après 4 à 6 mois de cicatrisation, ainsi qu’une radio de contrôle, la vis de couverture est découverte, afin de dégager la tête de l’implant. On la remplace par un pilier de cicatrisation, permettant à la muqueuse de guérir autour de l’implant.  
  1. La technique en un temps : la gencive est suturée autour de la vis de cicatrisation. Il faut compter 4 à 6 mois de cicatrisation, là aussi.  

La technique de fermeture est choisie par votre chirurgien-dentiste pour s’adapter parfaitement à votre situation, selon votre qualité osseuse par exemple.  

Durée de vie d’un implant dentaire 

Après l’intervention, sachez que vous pourrez profiter de votre implant dentaire pendant plusieurs années. Vous devriez pouvoir le garder pendant au moins 20 à 25 ans

Bien sûr, sa durée de vie dépend entièrement de la manière dont vous allez l’entretenir : plus votre hygiène bucco-dentaire est irréprochable et plus l’implant ne subira pas de perte osseuse péri-implantaire. 

Vous souhaitez procéder à des examens en vue d’une pose d’un implant dentaire ? N’hésitez pas à nous contacter, afin de convenir d’un rendez-vous.

Lire plus d’articles connexes Pose d’un implant dentaire : le déroulement de la procédure dans la même catégorie

Nous sommes un petit groupe de passionnés qui écrivons des articles dentaires depuis quelques années. Nous croyons qu’une bonne santé bucco-dentaire est la clé d’une vie heureuse et saine. Notre objectif est de fournir des informations précises et à jour sur tous les aspects de la dentisterie afin que nos lecteurs puissent prendre des décisions éclairées concernant leur santé bucco-dentaire.
Nous savons que le choix d’un dentiste ou d’un traitement dentaire peut être écrasant, mais nous espérons que nos articles contribueront à rendre le processus un peu plus facile.
Catégories principales

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Back to top button