Cabinet dentaire

nette haute en France selon cette étude alarmante

nette haute en France selon cette étude alarmante – Nouvelle mise à jour 2023

Nous sommes un petit groupe de professionnels dentaires passionnés qui écrivons des articles pour le public depuis plus de 10 ans. Notre mission est de fournir des informations précises et à jour sur la santé bucco-dentaire afin que les gens puissent prendre des décisions éclairées concernant leurs soins dentaires.
Nous savons qu’une excellente santé bucco-dentaire est essentielle pour la santé et le bien-être en général, et nous nous engageons à aider nos lecteurs à atteindre et à maintenir des dents et des gencives saines.
shutterstock 2057600729 scaled

C’est une étude aussiédifiantequ’alarmante. La conclusion de celle-ci a amené les scientifiques à alarmer les autorités compétentes. En effet, le 30 août dernier, la revue scientifique Journal of The American Medical publiait les résultats de l’étude menée en collaboration avec l’hôpital Necker de Paris et de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) sur les cas de bébés secoués. Des cas qui ont été en nette augmentation pendant le confinement. Plus précisément, depuis le confinement les cas ont été multipliés par neuf, entrainement un doublement de la mortalité infantile. Des chiffres qui font froid dans le dos.  « Ces résultats suggèrent que l’augmentation marquée de l’incidence des traumatismes crâniens abusifs pendant la pandémie de COVID-19 dans la région de Paris devrait inciter à une prise de conscience clinique et à des actions préventives », ont ainsi indiqué les auteurs de l’étude.

Rendez-vous sur notre rubrique Société pour plus d’actualités

Des jeunes nourrissons concernés

L’étude s’est concentrée sur la région francilienne mais les spécialistes du syndrome du bébé secoué confirment que cette vague de bébé secoués est la même dans d’autres régions françaises. « Nous sommes contactés presque toutes les semaines » affirme Maryline Koné, cofondatrice de Stop bébé secoué, au Parisien. Toujours selon cette étude, ces cas de bébés secoués concernent majoritairement des nourrissons âgés d’environ quatre mois et à 65% des petits garçons. Et si le cas d’un bébé secoué est déjà grave en soi, il semblerait que le taux de mortalité suite à ces traumatismes crâniens soit également en augmentation. Ainsi, en 2021, 28% des bébés maltraités sont décédés contre 12% en 2020 et 4% entre 2017 et 2019.

Eviter et protéger

Comment expliquer cette hausse du SBS ? « Le syndrome du bébé secoué touche toutes les couches sociales, ce n’est pas une question de précarité. C’est le confinement, le fait d’être enfermé 24/24 avec l’enfant qui a fait que ces personnes violentes se sont libérées et ont été beaucoup plus agressives avec leurs enfants » a déclaré Gilles Lazimi, médecin généraliste.  « Si bébé pleure, posez-le dans son lit, sur le dos, et faites appel à un autre adulte. Sinon, allez aux urgences, personne ne vous jugera, et vous aurez un suivi psychologique adapté », a préconisé Martin Chalumeau, pédiatre à l’hôpital Necker de Paris.

Lire plus d’articles connexes nette haute en France selon cette étude alarmante dans la même catégorie

Nous sommes un petit groupe de passionnés qui écrivons des articles dentaires depuis quelques années. Nous croyons qu’une bonne santé bucco-dentaire est la clé d’une vie heureuse et saine. Notre objectif est de fournir des informations précises et à jour sur tous les aspects de la dentisterie afin que nos lecteurs puissent prendre des décisions éclairées concernant leur santé bucco-dentaire.
Nous savons que le choix d’un dentiste ou d’un traitement dentaire peut être écrasant, mais nous espérons que nos articles contribueront à rendre le processus un peu plus facile.
Catégories principales

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Back to top button