Cabinet dentaire

Lutte à deux entre CAQ et QS: «une bataille pour le Plateau Mont-Royal», raille Éric Duhaime

Lutte à deux entre CAQ et QS: «une bataille pour le Plateau Mont-Royal», raille Éric Duhaime – Nouvelle mise à jour 2023

Nous sommes un petit groupe de professionnels dentaires passionnés qui écrivons des articles pour le public depuis plus de 10 ans. Notre mission est de fournir des informations précises et à jour sur la santé bucco-dentaire afin que les gens puissent prendre des décisions éclairées concernant leurs soins dentaires.
Nous savons qu’une excellente santé bucco-dentaire est essentielle pour la santé et le bien-être en général, et nous nous engageons à aider nos lecteurs à atteindre et à maintenir des dents et des gencives saines.

S’il y a une lutte à deux entre la CAQ (Coalition Avenir Québec) et Québec solidaire, cette bataille concerne uniquement « le Plateau Mont-Royal », s’est moqué Éric Duhaime.  

• À lire aussi: Aînés morts à cause de la COVID-19: les conservateurs promettent une commission d’enquête

• À lire aussi: COVID-19: pas de masque pour Éric Duhaime dans une RPA

Le chef conservateur réagissait dimanche aux propos de la veille de son rival solidaire, Gabriel Nadeau-Dubois selon lequel une lutte à deux entre caquistes et solidaires se profilait à l’horizon.   

Bien au contraire, M. Duhaime a assuré que presque partout au Québec, le combat se déroule essentiellement entre les candidats conservateurs et les troupes représentant le gouvernement sortant.  

« Il (Gabriel Nadeau-Dubois) devrait se promener ailleurs au Québec. Il verrait que la lutte à deux n’est pas nécessairement entre Québec solidaire et la CAQ, a-t-il affirmé. M. Legault aimerait voir Gabriel Nadeau-Dubois comme chef de l’opposition. Puis M. Nadeau-Dubois aimerait ça être chef de l’opposition. Mais la réalité sur le terrain, dans l’écrasante majorité des régions du Québec, est totalement autre. »  

Interrogé quant au nombre de députés qu’il espère faire élire le 3 octobre, Éric Duhaime a candidement avoué qu’il aurait été content d’avoir un seul député, si la question lui avait été posée il y a un an. Or, aujourd’hui, ses espoirs sont bien plus grands. « Je vois qu’on est à 19% et qu’on est encore en croissance, a-t-il insisté. Pour être très honnête avec vous, c’est très difficile à évaluer. On n’a jamais vécu ça cinq partis qui sont présents à peu près partout. Il va y avoir une division du vote qui va être importante à cette élection-ci.» 

Une pointe aux libéraux

D’autre part, le chef conservateur a lancé une pointe aux libéraux à qui il va manquer un candidat dans la circonscription de Matane – Matapédia.  

« Chaque parti a ses défis organisationnels, a convenu Éric Duhaime. Je comprends que la machine rouge n’est pas ce qu’elle a déjà été puis ce qu’on connaissait qu’on était plus jeunes.» 

Référant aux derniers sondages, le chef conservateur a ajouté que le Parti libéral et le Parti québécois « sont devenus des partis tiers » chez francophones. « On entre dans une nouvelle division politique. Les deux vieux partis ont de la difficulté à trouver une raison d’être dans le nouveau Québec », a-t-il analysé. 

Lire plus d’articles connexes Lutte à deux entre CAQ et QS: «une bataille pour le Plateau Mont-Royal», raille Éric Duhaime dans la même catégorie

Nous sommes un petit groupe de passionnés qui écrivons des articles dentaires depuis quelques années. Nous croyons qu’une bonne santé bucco-dentaire est la clé d’une vie heureuse et saine. Notre objectif est de fournir des informations précises et à jour sur tous les aspects de la dentisterie afin que nos lecteurs puissent prendre des décisions éclairées concernant leur santé bucco-dentaire.
Nous savons que le choix d’un dentiste ou d’un traitement dentaire peut être écrasant, mais nous espérons que nos articles contribueront à rendre le processus un peu plus facile.
Catégories principales

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Back to top button