Cabinet dentaire

Les Causes et Les Traitements Disponibles

Les Causes et Les Traitements Disponibles – Nouvelle mise à jour 2023

Nous sommes un petit groupe de professionnels dentaires passionnés qui écrivons des articles pour le public depuis plus de 10 ans. Notre mission est de fournir des informations précises et à jour sur la santé bucco-dentaire afin que les gens puissent prendre des décisions éclairées concernant leurs soins dentaires.
Nous savons qu’une excellente santé bucco-dentaire est essentielle pour la santé et le bien-être en général, et nous nous engageons à aider nos lecteurs à atteindre et à maintenir des dents et des gencives saines.

Aussi embarrassante qu’elle puisse être, la mauvaise haleine, ou halitose, est un problème auquel de nombreuses personnes sont confrontées au quotidien. Parfois une véritable source de détresse, la mauvaise haleine peut avoir des répercussions sur la vie sociale, professionnelle et affective des personnes qui en souffrent. Heureusement, ce n’est pas une fatalité.

Infections, bouche sèche, alimentation ; les causes d’une mauvaise haleine peuvent être diverses. Dans cet article de blogue, les experts de notre clinique dentaire à Montréal vous présentent les différents facteurs de la mauvaise haleine et les options pour s’en débarrasser.

Comment savoir si l’on a une mauvaise haleine ?

Dans la plupart des cas, les personnes qui souffrent de mauvaise haleine ne s’en rendent pas forcément compte. Il est donc plus difficile de traiter le problème à la source.

Si vous pensez avoir une mauvaise haleine, souffler dans ses mains ne suffit pas. Pour un bilan plus précis, faites le test suivant :

  • Lavez la partie de peau située à l’intérieur de votre poignet avec de l’eau et du savon.
  • Séchez, puis passez votre langue su l’espace ainsi nettoyé.
  • Patientez quelques secondes, le temps que votre salive sèche.
  • Si votre salive est odorante et qu’un parfum désagréable s’en dégage, il est probable que vous souffrez de mauvaise haleine.

Mauvaise haleine chronique et mauvaise haleine occasionnelle, quelles sont les différences ?

Il existe principalement 2 types de mauvaise haleine : la mauvaise haleine occasionnelle et la mauvaise haleine chronique.

Lorsqu’elle est occasionnelle, la mauvaise haleine, aussi appelée halitose dans le jargon des dentistes, peut être causée par la digestion de certains aliments qui sont reconnus pour affecter les odeurs buccales. Elle est alors temporaire et dure en général de 24 à 72 h.

Mais lorsqu’elle est chronique, et ce, malgré une bonne hygiène bucco-dentaire, la mauvaise haleine peut alors être liée à une condition médicale. Certaines maladies ou conditions favorisent en effet la production de substances malodorantes qui peuvent être détectées dans l’haleine.

Si vous pensez souffrir de mauvaise haleine chronique, prenez rendez-vous avec un(e) dentiste ou un médecin pour qu’il puisse identifier l’origine de votre trouble et vous proposer des solutions adaptées.

Quelles sont les causes de la mauvaise haleine ?

Contrairement aux idées reçues, la mauvaise haleine n’est pas uniquement la conséquence d’une mauvaise hygiène buccodentaire. Il existe d’autres causes à ce phénomène comme :

  • La consommation de certains aliments.
  • Une infection dentaire ou une maladie buccale.
  • Une sècheresse de la bouche.
  • Certaines infections ou maladies respiratoires.
  • Une insuffisance rénale ou hépatique, des problèmes de métabolisme ou de diabète.

De multiples facteurs peuvent donc être à l’origine de l’halitose, voyons cela de plus près.

La consommation de certains aliments

La mauvaise haleine est fréquemment causée par la consommation de certains aliments. L’ail, l’oignon, certaines épices, le café ou bien encore l’alcool sont autant de produits alimentaires qui sont souvent à l’origine de la mauvaise haleine.

Une fois digérés, ces aliments se transforment en éléments potentiellement malodorants qui passeront ensuite de la circulation sanguine aux poumons. Ce faisant, ils contribuent à l’apparition de la mauvaise haleine en étant expirés par les voies aériennes et la bouche.

Limiter la consommation de ces aliments et adopter une alimentation équilibrée représentent une solution efficace pour combattre la mauvaise haleine.

Une mauvaise hygiène bucco-dentaire

Une hygiène bucco-dentaire inadéquate peut aussi être à l’origine de la mauvaise haleine.

Lorsqu’on mange, de petites particules de nourriture peuvent rester coincées entre les dents. À défaut de déloger ces débris alimentaires, la bouche, la langue et la dentition peuvent alors devenir la source d’une multiplication de bactéries. Ces dernières dégageront avec le temps des composés chimiques volatils et malodorants à base de soufre. C’est ce phénomène qui peut engendrer une mauvaise haleine.

Une façon optimale d’éliminer les résidus alimentaires et les bactéries consiste à se brosser les dents après chaque repas. En complément, l’utilisation quotidienne de la soie dentaire ou de brossettes interdentaires permet d’assurer un nettoyage complet, tout en luttant efficacement contre la mauvaise haleine.

L’utilisation d’un dentifrice au fluor, d’un gratte langue ou d’un rince-bouche peut aussi aider à maintenir une bonne haleine.

Les soins dentaires jouent enfin un rôle majeur dans le traitement de la mauvaise haleine. Consulter un dentiste de façon régulière est essentiel, notamment pour votre nettoyage dentaire. En effet, celui-ci permet de se débarrasser de la plaque dentaire et du tartre qui se sont fixés dans certains endroits qui ne sont pas accessibles au brossage.

Une infection dentaire ou une maladie buccale

La mauvaise haleine est également un symptôme commun et caractéristique de plusieurs conditions dentaires ou buccales.

Les caries, les abcès dentaires, les inflammations buccales ou certaines maladies parodontales, telles que la gingivite ou la parodontite, sont autant de conditions bucco-dentaires qui favorisent la prolifération des bactéries, et par extension l’apparition d’une odeur désagréable.

Ces bactéries stagnantes et non éliminées sont souvent logées au niveau des gencives. Elles produisent des substances malodorantes qui sont reconnues pour être à l’origine de la mauvaise haleine.

Le recours à des soins de dentisterie ou des soins parodontaux sont alors nécessaire pour rétablir la santé buccodentaire générale de la personne concernée et éliminer la source de la mauvaise haleine.

La bouche sèche

Notre salive contient des substances antibactériennes qui éliminent les germes et les particules responsables de la mauvaise haleine. Elle constitue ainsi un genre de « rince-bouche naturel ». Or, la nuit, notre production de salive diminue, favorisant ainsi l’accumulation de bactéries dans la cavité buccale. C’est ce qui explique que nous ayons parfois une sensation en bouche un peu désagréable au réveil.

D’autres produits qui favorisent la sensation de « bouche sèche », comme le tabac, les décongestionnants, certains médicaments antihistaminiques ou antidépresseurs, entraînent aussi la mauvaise haleine. L’utilisation excessive d’un rince-bouche à base d’alcool peut également y contribuer.

Autres causes de la mauvaise haleine

Les reflux œsophagiens et l’acidité gastrique provoqués par certains troubles digestifs ou le dysfonctionnement de certains organes peuvent être à l’origine de la mauvaise haleine.

Plus rarement, la mauvaise haleine peut aussi être le symptôme d’un problème de santé plus grave comme :

  • Certaines infections ou maladies respiratoires des poumons, des sinus, du larynx ou du nez.
  • Le diabète.
  • Une insuffisance rénale ou hépatique ou des problèmes de métabolisme.

Dans ces situations, la mauvaise haleine est généralement plus sévère. Elle nécessite alors un traitement médical et une prise en charge par un médecin spécialiste.

Comment prévenir et traiter la mauvaise haleine ?

Comme nous venons de le voir, les causes de la mauvaise haleine sont variées. D’origine principalement bactérienne, la mauvaise haleine est associée à diverses habitudes personnelles ou conditions bucco-dentaires qu’il est important d’identifier afin d’apporter des solutions et des soins appropriés.

Certaines habitudes alimentaires, de vie et bucco-dentaires permettent de prévenir efficacement la mauvaise haleine :

  • Limiter la consommation de certains aliments comme l’ail, l’oignon, le chou ou les boissons trop sucrées.
  • Restreindre la consommation de tabac et d’alcool.
  • Vérifier les effets secondaires de certains médicaments et suppléments.
  • Se brosser régulièrement et minutieusement les dents et la langue.
  • Changer de brosse à dents régulièrement.
  • Utiliser le fil dentaire au quotidien.

Si vous suivez déjà cette routine, mais que vous souffrez tout de même de mauvaise haleine, nous vous invitons à prendre rendez-vous auprès de votre clinique dentaire.

Au Centre Dentaire Mont-Royal à Montréal, nos dentistes possèdent toutes les connaissances nécessaires pour diagnostiquer la plupart des cas de mauvaise haleine. Contactez-nous dès à présent pour prendre rendez-vous, nous serons ravis de vous accueillir pour examiner vos dents et répondre à toutes vos questions.

Lire plus d’articles connexes Les Causes et Les Traitements Disponibles dans la même catégorie

Nous sommes un petit groupe de passionnés qui écrivons des articles dentaires depuis quelques années. Nous croyons qu’une bonne santé bucco-dentaire est la clé d’une vie heureuse et saine. Notre objectif est de fournir des informations précises et à jour sur tous les aspects de la dentisterie afin que nos lecteurs puissent prendre des décisions éclairées concernant leur santé bucco-dentaire.
Nous savons que le choix d’un dentiste ou d’un traitement dentaire peut être écrasant, mais nous espérons que nos articles contribueront à rendre le processus un peu plus facile.
Catégories principales

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Back to top button