Cabinet dentaire

Devenir parent |

Devenir parent | – Nouvelle mise à jour 2023

Nous sommes un petit groupe de professionnels dentaires passionnés qui écrivons des articles pour le public depuis plus de 10 ans. Notre mission est de fournir des informations précises et à jour sur la santé bucco-dentaire afin que les gens puissent prendre des décisions éclairées concernant leurs soins dentaires.
Nous savons qu’une excellente santé bucco-dentaire est essentielle pour la santé et le bien-être en général, et nous nous engageons à aider nos lecteurs à atteindre et à maintenir des dents et des gencives saines.

Ce n’est pas une cachette pour personne, devenir parent change une vie. Comme tout changement, l’accueil de ce petit être entraînera des défis. Aujourd’hui, j’ai envie de vous partager une facette moins connue de l’ergothérapie et de vous expliquer, brièvement, comment un ergothérapeute est disposé à vous accompagner dans cette transition importante.

Éric-Emmanuel Schmitt disait : “Quand un enfant vient au monde, une mère aussi vient au monde. Chaque naissance est une double naissance”[1]. Ce que l’on doit comprendre ici, c’est que l’on devient parent. On devient mère, on devient père. Un nouveau rôle s’ajoute à notre répertoire occupationnel et on doit alors apprendre à exercer notre rôle de mère ou de père.

L’intégration de ce nouveau rôle peut nous amener à rencontrer différents enjeux :

1 Perturbations de l’horaire occupationnel

L’intégration du rôle de parent amène avec lui de nouvelles occupations pour prendre soin du bébé. Il peut alors devenir difficile de concilier le tout avec nos occupations antérieures, que ce soit les tâches ménagères, le travail ou les activités de loisirs. Pour certaines personnes, cette restructuration de leurs activités sera pleinement satisfaisante, alors que d’autres percevront un déséquilibre important entre le temps consacré à chaque activité et ce qu’il souhaiterait. Par contre, il peut parfois être ardu d’identifier les lacunes dans notre horaire occupationnel, ou encore, d’identifier des pistes de solution. Selon vos besoins précis, l’ergothérapeute pourra vous accompagner dans le rétablissement d’un horaire occupationnel plus satisfaisant pour vous. Les stratégies d’intervention pourraient alors être multiples :

  1. Exploration de la valeur attribuée à chaque activité en vue de mieux les réorganiser ;
  2. Identification de stratégies pour faciliter l’organisation de l’horaire ;
  3. Gestion de l’énergie (car on va se le dire, la fatigue est souvent de la partie !);
  4. Etc

2 Diminution du sentiment de compétence

On va se le dire, le nouveau venu amène avec lui son lot de questionnements et d’incertitudes. Je vous rappelle : on apprend à devenir parents. Comme dans tout nouvel apprentissage, on ne peut pas être 100% compétent du jour au lendemain. On fait simplement de notre mieux. Toutefois, faire de notre mieux n’est pas toujours suffisant pour préserver notre estime personnelle. En ergothérapie, on peut explorer les activités parentales susceptibles de fragiliser notre sentiment de compétence ainsi que les stratégies pouvant nous aider à atténuer l’effet du stress sur notre fonctionnement et notre bien-être.

3 Apparition de zones corporelles douloureuses

Tel que mentionné précédemment, prendre soin d’un enfant amène plusieurs nouvelles activités et la majorité de celles-ci sont à risques d’entraîner des postures de travail sous-optimales : prendre ou déposer l’enfant au sol, transporter la coquille, déposer l’enfant dans sa bassinette, donner le bain, le faire boire, etc. Le risque d’entraîner des blessures musculosquelettiques est d’autant plus élevé considérant que notre attention est généralement attribuée en grande partie à l’enfant plutôt qu’à notre ressenti personnel. À cet égard, un ergothérapeute pourrait vous aider à adapter votre environnement physique pour favoriser des postures de travail plus optimales et vous outiller quant aux principes d’hygiène postural prioritaires dans les activités jugées plus risquées. De plus, selon vos besoins, de l’entraînement fonctionnel peut être réalisé afin de vous aider à développer la musculature nécessaire à la réalisation de ces différentes activités de façon sécuritaire.

Comme vous avez sans doute pu le constater à la lecture de cet article, la parentalité entraîne de nombreux défis sur le plan occupationnel, lesquels sont susceptibles d’affecter le bien-être mental et/ou physique. Sachez que le tout est normal. Mais attention, “normal” ne veut pas dire que l’on doit “endurer”. Des ressources existent pour vous aider et l’ergothérapie pourrait être l’une d’elle.

Aussi, j’en profite pour rappeler que le développement de troubles de santé mentale est fréquent lors de cette transition importante. Selon le site internet Naître et grandir[2] :

  • Environ 4 à 6 % des femmes peuvent vivre un trouble de stress post-traumatique après un accouchement difficile et 20 % éprouveront certains symptômes de stress post-traumatique leur causant de la détresse.
  • La dépression post-partum touche de 15 à 20 % des nouvelles mères. De ce nombre, environ 7 % présenteront des symptômes importants de dépression au cours des trois premiers mois suivant l’accouchement; et 19 %, des symptômes légers ou modérés.
  • Au cours des trois premiers mois suivant l’accouchement, la dépression post-partum est présente chez environ 8 % des pères, et ce taux augmente trois à six mois après la naissance de l’enfant.
  • Les troubles anxieux sont aussi très fréquents chez les pères et coexistent souvent avec les troubles dépressifs. La proportion de troubles anxieux diagnostiqués chez les pères varie de 4 à 16 % durant la grossesse et de 2 à 18 % durant la période post-partum.

Si cela est votre cas, je vous encourage à consulter un professionnel pour vous accompagner. Je vous réfère également à la section “ergothérapie en santé mentale ” de notre site web afin d’en apprendre davantage sur les apports potentiels de l’ergothérapeute.

Jessie Tanguay, ergothérapeute

Axo Physio St-Émile

Références

1 Schmitt, E-E. (2019). Journal d’un amour perdu. Albin Michel.

2  Naître et grandir (mis à jour janvier 2022). La dépression post-partum. 

[1] Schmitt, E-E. (2019). Journal d’un amour perdu. Albin Michel.

[2] Naître et grandir (mis à jour janvier 2022). La dépression post-partum.

 

y insérer le lien vers cette page du site web [JT1]

Lire plus d’articles connexes Devenir parent | dans la même catégorie

Nous sommes un petit groupe de passionnés qui écrivons des articles dentaires depuis quelques années. Nous croyons qu’une bonne santé bucco-dentaire est la clé d’une vie heureuse et saine. Notre objectif est de fournir des informations précises et à jour sur tous les aspects de la dentisterie afin que nos lecteurs puissent prendre des décisions éclairées concernant leur santé bucco-dentaire.
Nous savons que le choix d’un dentiste ou d’un traitement dentaire peut être écrasant, mais nous espérons que nos articles contribueront à rendre le processus un peu plus facile.
Catégories principales

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Back to top button