Cabinet dentaire

Brûler les feuilles mortes dans son jardin : attention à l’amende !

Brûler les feuilles mortes dans son jardin : attention à l’amende ! – Nouvelle mise à jour 2023

Nous sommes un petit groupe de professionnels dentaires passionnés qui écrivons des articles pour le public depuis plus de 10 ans. Notre mission est de fournir des informations précises et à jour sur la santé bucco-dentaire afin que les gens puissent prendre des décisions éclairées concernant leurs soins dentaires.
Nous savons qu’une excellente santé bucco-dentaire est essentielle pour la santé et le bien-être en général, et nous nous engageons à aider nos lecteurs à atteindre et à maintenir des dents et des gencives saines.

Si l’automne est une saison appréciée pour ses couleurs flamboyantes, ses feuilles mortes qui tombent au jardin agacent plus d’un jardinier. Il est alors tentant de les ramasser pour les brûler. Une pratique polluante qui est pourtant interdite par le gouvernement et qui peut déboucher sur l’administration d’une amende. Mieux vaut donc s’en débarrasser autrement, d’autant plus que les feuilles mortes ont une réelle utilité au jardin.

Rédigé par Cecile, le 10 Oct 2022, à 17 h 57 min

Alors que l’automne est bien installé, les feuilles mortes tapissent déjà la plupart des jardins. Certains jardiniers décident d’en tirer parti, d’autres préfèrent les ignorer, quand d’autres encore sont bien décidés à s’en débarrasser. Une question se pose alors : a-t-on le droit de brûler les feuilles mortes, considérées comme des déchets vers ?

Peut-on brûler les feuilles mortes dans son jardin ?

Le site du gouvernement apporte une réponse claire à ce sujet : il est interdit de brûler des déchets verts chez soi, qu’ils soient secs ou humides. L’article L541-21-1 du code de l’environnement précise ainsi que « les biodéchets, notamment ceux issus de jardins ou de parcs, ne peuvent être éliminés par brûlage à l’air libre ». Une interdiction qui s’applique également si les feuilles sont brûlées à l’aide d’un incinérateur de jardin.

Pour quelle raison est-ce interdit ? Car « brûler des déchets verts, surtout s’ils sont humides, dégage des substances toxiques pour les êtres humains et l’environnement (des particules fines notamment) », précise également le gouvernement sur son site. Des risques d’incendie, bien qu’ils soient moindres qu’en été où la sécheresse est généralement plus importante, sont également à prendre en compte. De même que de possibles troubles du voisinage.

Une dérogation est toutefois possible

Les jardiniers qui dérogent à cette règle s’exposent ainsi à une amende de 450 euros maximum, sauf en cas de dérogation. Il est ainsi possible d’obtenir l’autorisation de brûler des feuilles mortes si la commune en question ne dispose d’aucune déchèterie ou de collecte sélective des déchets verts.

Brûler des feuilles mortes au jardin

Quels sont les autres déchets verts ?

Les feuilles ne sont pas les seuls déchets verts qu’il est interdit de brûler. D’autres végétaux (de jardin ou parc) sont concernés :

  • Les tontes de pelouse, avec lesquelles il est possible de faire un paillage.
  • Les déchets végétaux issus des tailles des arbustes et haies.
  • Les résidus de débroussaillage.
  • Les épluchures de fruits et légumes.

Lire aussi – Feuilles mortes au jardin : pourquoi vous ne devez surtout pas vous en débarrasser

Quelles autres solutions pour se débarrasser des feuilles mortes sans les brûler ?

S’il n’est donc pas autorisé de brûler les feuilles mortes dans son jardin, d’autres solutions existent :

  • Vous pouvez donc les déposer en déchetterie ou collecte sélective, selon les règles en place dans votre commune.
  • Les feuilles mortes constituent également un très bon paillage pour protéger du gel les plantations comme la biodiversité du sol.
  • Par ailleurs, sachez que les feuilles mortes au jardin ont une réelle utilité, puisqu’elles permettent de réaliser un terreau de bonne qualité.
  • Il est aussi possible d’utiliser les feuilles mortes pour enrichir son compost individuel, car ces dernières sont biodégradables. Attention toutefois, certaines feuilles mortes ne sont pas à mettre au compost.

les feuilles mortes au jardin

Les feuilles mortes qu’il vaut mieux éviter de mettre au compost :

Il vaut mieux éviter de déposer dans son composteur des feuilles mortes trop épaisses et dont la décomposition sera trop difficile. Les feuilles de platane, hêtre, chêne, érable, lierre mettront ainsi trop de temps à se décomposer. Mieux vaut alors les passer au broyeur avant de les incorporer au compost.

Idem pour les feuilles de laurier-palme, dont l’épaisseur ne permet pas à l’eau de pluie de pénétrer dans les sols. Dans un compost, elles ne se décomposeront pas suffisamment bien. Attention également aux feuilles des fruitiers ou rosiers, qui sont susceptibles d’être atteintes de maladies. Quant aux feuilles de cistes, les composés allélopathiques qu’elles contiennent sont susceptibles de demeurer trop longtemps dans le compost et nuire par la suite à la croissance des autres plantes.

consoGlobe vous recommande aussi…





Devenir rédacteur

Lire plus d’articles connexes Brûler les feuilles mortes dans son jardin : attention à l’amende ! dans la même catégorie

Nous sommes un petit groupe de passionnés qui écrivons des articles dentaires depuis quelques années. Nous croyons qu’une bonne santé bucco-dentaire est la clé d’une vie heureuse et saine. Notre objectif est de fournir des informations précises et à jour sur tous les aspects de la dentisterie afin que nos lecteurs puissent prendre des décisions éclairées concernant leur santé bucco-dentaire.
Nous savons que le choix d’un dentiste ou d’un traitement dentaire peut être écrasant, mais nous espérons que nos articles contribueront à rendre le processus un peu plus facile.
Catégories principales

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Back to top button