Cabinet dentaire

Assurance-maladie prénatale : Les primes 2023

Assurance-maladie prénatale : Les primes 2023 – Nouvelle mise à jour 2023

Nous sommes un petit groupe de professionnels dentaires passionnés qui écrivons des articles pour le public depuis plus de 10 ans. Notre mission est de fournir des informations précises et à jour sur la santé bucco-dentaire afin que les gens puissent prendre des décisions éclairées concernant leurs soins dentaires.
Nous savons qu’une excellente santé bucco-dentaire est essentielle pour la santé et le bien-être en général, et nous nous engageons à aider nos lecteurs à atteindre et à maintenir des dents et des gencives saines.

 

Quelles assurances complémentaires inclure dans le contrat prénatal ? 

Même si les enfants bénéficient de prestations supplémentaires dans leur contrat d’assurance-maladie, les parents se rendent vite compte que celles-ci ne suffisent pas pour garantir le remboursement de tous les soins.

Évidemment, les assurances complémentaires dont un enfant a besoin dépendent avant tout de lui et de ses besoins. Toutefois, prudence, car au contraire de l’assurance-maladie gérée par la Confédération, les assurances complémentaires sont des assurances dites privées. Elles ne sont pas régies par la LAMal mais par la Loi sur le Contrat d’Assurance (LCA) qui n’impose en rien en matière de prestations. Les assureurs sont libres de fixer les couvertures et les primes de leurs choix. Il est plus que jamais indispensable de comparer les offres pour trouver celle qui vous permettra de bénéficier d’un maximum de prestations à un prix le plus bas ! 

En général, les enfants auront besoin : 

  • Assurance dentaire
  • Assurance hospitalière
  • Assurance médecine alternative/Fitness
  • Assurance voyage 

Pour en savoir plus : De quelles assurances complémentaires mon enfant a-t-il besoin ?

Qui dit assurance privée, dit droit de refus. Autrement dit, rien n’oblige un assureur à accepter votre demande d’adhésion à son produit d’assurance. C’est pourquoi, les caisses-maladie vous demandent de remplir un questionnaire de santé. Évidemment, la caisse-maladie se réserve le droit de refuser votre affiliation si votre état de santé lui paraît trop à risques. Les enfants n’y échappent pas et peuvent aussi être refusés par la caisse. 

Pour éviter d’éventuels refus, il n’y a qu’une seule solution : l’assurance prénatale ! 

En incluant des assurances complémentaires directement au contrat d’assurance prénatale, vous n’aurez aucun questionnaire de santé à remplir et ce, pour toutes les assurances complémentaires de votre choix et dans la caisse-maladie de votre choix. Votre enfant sera accepté d’office.

Pour en savoir plus : Assurances complémentaires : la caisse peut-elle refuser mon enfant ?

Lire plus d’articles connexes Assurance-maladie prénatale : Les primes 2023 dans la même catégorie

Nous sommes un petit groupe de passionnés qui écrivons des articles dentaires depuis quelques années. Nous croyons qu’une bonne santé bucco-dentaire est la clé d’une vie heureuse et saine. Notre objectif est de fournir des informations précises et à jour sur tous les aspects de la dentisterie afin que nos lecteurs puissent prendre des décisions éclairées concernant leur santé bucco-dentaire.
Nous savons que le choix d’un dentiste ou d’un traitement dentaire peut être écrasant, mais nous espérons que nos articles contribueront à rendre le processus un peu plus facile.
Catégories principales

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Back to top button